Snowdonia : Une romance historique de Noël.

1899. Laurine, jeune fille originaire d’un petit village au creux des montagnes du Jura, vient tout juste d’avoir 17 ans. Si tous s’attendent à la voir se marier rapidement, elle n’est pourtant pas certaine d’y être prête. Elle aime sa vie telle qu’elle est. Mais tout s’écroule lorsque son père lui annonce qu'il l'envoie vivre au pays de Galles, chez un grand-oncle dont elle ignore absolument tout. Laurine doit alors quitter sa famille, son prétendant, sa terre natale et se résoudre à célébrer Noël loin de chez elle. Seule et déboussolée, la jeune fille débarque donc à Conwy, porte d'entrée d'un immense parc naturel nommé Snowdonia, connu pour être un pays quasiment dénué de vie. Laurine y fait la connaissance de Henri Harlington, son grand-oncle, qui l'accueille à bras ouverts, ainsi que celle de Dryston, le jeune majordome du manoir, qui bien que charmant est désagréable à souhait ! Henri devant s’absenter pour affaires, Laurine se retrouve ainsi en seule compagnie de Dryston, dont la mission est de faire découvrir la région et les coutumes galloises à la jeune fille ! Parviendra-t-elle à apprivoiser le majordome afin que son séjour en terre étrangère ne se transforme pas en véritable cauchemar ? Les traditions de ce nouveau pays lui feront-elles quelque peu oublier la tristesse d’être loin de chez elle et de ses proches pour Noël ?

Par Jeremy Angelo aux éditions Gloriana.

« — Ah ! vous, les Anglais, qu’est-ce que vous pouvez être agaçants ! m’écriai-je.
— Je ne suis pas Anglais ! Je suis Gallois ! s’emporta le jeune cocher.
Je n’ai absolument rien à voir avec ce peuple médisant et querelleur ! »

♥♥♥♥

Je venais de me remettre d'une lecture difficile quand j'ai jeté mon dévolu sur Snowdonia. (C'est la version lecteur de la rupture compliquée.) Je voulais quelque chose de doux, de positif, de simple. Et bien je peux dire carton plein.

Nous suivons donc Laurine dans sa découverte, malgré elle, de la région de Snowdonia au Pays de Galles. Au premier abord, je ne savais pas trop quoi penser d'elle. J'avais peur d'une cruche naïve mais au final non c'est juste une toute jeune femme de son époque, qui découvre un milieu différent et l'amour. D'ailleurs les conditions de vie, les tenues et comportements de cette fin de XIXème sont très bien retranscrits.

« Dryss était à mi-chemin entre un ange diabolique et un démon angélique. »

J'ai beaucoup apprécié découvrir des expressions courantes un peu désuètes, cela a enrichi ludiquement mon vocabulaire, et ça on ne crache jamais dessus. La découverte aussi de côtés plus traditionnels de Galles. Ravie de savoir que Llanduno s'avère être le pays des merveilles de Lewis Carrol.

En résumé, si vous n'avez pas le moral, si il fait un temps pourri, que vous avez envie, en cette période délicate, de vous donner un peu de baume au cœur. Foncez. Cette romance de Noël répond totalement aux attentes.

A noter que la couverture est magnifique. La version papier est disponible début décembre.

 

Retour à l'accueil