Les Trépassés : Le dévoreur d'âmes.

Un jeune fantôme, Charles, ne se souvient ni de sa vie passée, ni des causes de sa mort. Il va rencontrer Les Trépassés, un groupe d'adolescents morts eux aussi il y a longtemps et qui se soutiennent dans leur quotidien d'âmes devenues immortelles. Les Trépassés vont aider Charles à se rappeler de sa vie de vivant, tout en évitant, pour leur propre salut de se faire dévorer par un esprit vengeur.

Par Ann Rake Collin. En auto édition.

« Certains étaient en pyjama, d'autres en sous-vêtements. Charles en nota deux en maillot de bain. Ils étaient tous âgés entre cinq et douze ans. Mis à part leurs vêtements et leur silhouette pâle, ils ressemblaient aux autres enfants du centre de loisirs. »

 

Je viens de sortir de cette lecture terriblement émue. Et c'est un coup de cœur fort bienvenu après mes déceptions passées.

J'ai eu l'impression que les garçons perdus du pays imaginaire ont enfin eu droit à une fin heureuse. Je me suis attachée aux personnages des Trépassés (et pas qu'eux). Les enfants figés dans ces derniers instants, ces dernières tenues, retenus dans ce purgatoire par la faute d'adultes. Marguerite et son petit complexe, Gregory et son pyjama ridicule, Hugo et son non-anniversaire.

Les adultes ne sont pas en reste. Chaque fantôme ayant sa personnalité. Ils ne sont ni tout noir ni tout blanc, leurs choix et comportement grisâtres quand ils ne sont pas désintéressés. Certains, comme Sergeï Rostovski Levachov (♥), se retrouvent à devoir prendre leurs responsabilités, à prouver que les adultes peuvent aussi être bienveillants.

 

Charles nous sert de fil conducteur. Il créé ce lien d'empathie et de découverte nécessaire en début d'histoire. Mais on s'en affranchit assez rapidement. L'univers est très facilement lisible et compréhensible. C'est une lecture positive qui convient parfaitement à un adolescent comme à un adulte.

J'ai été touchée par des fantômes, à plusieurs reprises. J'ai également été surprise, à plusieurs reprises. Les réponses n'étant pas forcément celles attendues. Et j'ai fini ce livre avec un sentiment de satisfaction, sans avoir vu défiler les pages. Si jamais une suite venait à voir le jour, je me précipiterai dessus car j'ai très envie de savoir ce qu'il advient de nos amis Trépassés.

 

Retour à l'accueil