L'ange de Cassel.

Un esprit un peu rebelle, passe un accord bienveillant avec Dieu et vient à se passionner pour un tout petit bout de Flandre, mais il se retrouve successivement plongé, bien malgré lui, dans l’épicentre de plusieurs guerres historiques, toutes sur cette même terre.
Il n’y comprend pas grand-chose car sa mission contractuelle était justement de supprimer la guerre du vocabulaire et des actions des hommes.
Six guerres déjà, mais pourra-t-il éviter la septième ? Peut-être en négociant quelques amendements ou extensions à l’accord initial ?

Ceci est un service presse proposé par l'auteur Pat Caron, que je remercie.

 

💖💖💖💖

« - Bon, eh bien, si je t’envoyais sur place, sur une de ces buttes témoins, que les mers ont déposées en se retirant justement. Je t’y assigne, et puisque tu sais tout mieux, tu sauras certainement tout mieux faire aussi.

- Euh, ce n’est pas exactement ce que je voulais dire. »

Un ange discute avec Dieu, dans un lieu, un rêve où le temps et l'espace ne sont que notions terrestres. Où l'anachronisme est un mot dépourvu de sens. Un ange qui se trouve incarné chaque fois dans un corps différent, une époque différente mais se retrouve attaché à un même lieu, la butte de Cassel.

On poursuit ses interrogations, ses doutes, ses conclusions aussi, et même son sentiment de culpabilité. Ce livre va bien au-delà d'un simple roman historique. Il touche au sens même de la condition humaine. Il philosophe avec un ton humoristique et irrévérencieux dans les échanges entre l'ange et Dieu, prenant un parti pris théologique mais totalement ouvert. Il est précis dans le vocabulaire et la construction lors des incarnations. C'est limite un pamphlet contre la bêtise humaine.

 

«Un cumulus s’étire en stratus-rictus. »

Il est assez rare que dans un livre je m'arrête simplement en cours de route pour contempler des phrases et des tournures. Ici, cela m'est arrivé plusieurs fois, interpellée par le jeu des mots et leur sens. J'ai pris des notes, des citations. J'ai relu plusieurs paragraphes, j'ai pris plaisir à cette gymnastique.

 

« Comment était-ce possible que tant de personnes, certainement intelligentes, soient brusquement et simultanément frappées d’imbécillité et d’envie du bien d’autrui ? »

Ce livre a été mijoté, concocté et réfléchi. Il est particulièrement bien documenté. Pour une fois, je n'ai pas été dérangée par les nombreuses notes de bas de pages (notamment en début de roman), elles étaient nécessaires et instructives.

 

« Font, faisaient, feront, tu sais le passé, le futur, tout ça c’est du présent pour moi. Et ne sois pas si pessimiste ! »

Il offre de nombreux parallèles, entre les sept jours de la Création, les sept pêchés, les vertus etc. La conclusion avec des Si nous démontre les effets papillons et domino, les conséquences d'actes ou actions paraissant complètement anodines ou anecdotiques. C'est particulièrement satisfaisant.

Je ne saurais que conseiller ce livre qui nous fait sortir des sentiers battus et de notre zone de confort. Il apporte un savoir historique et également de nombreuses pistes de réflexion.

Retour à l'accueil